Logo Facebook
#TOUTROULE, l'espace prévention et solidarité pour les professionnels de l'automobile.

Prévenir les allergies saisonnières

Publié le 15.04.21

Les beaux jours arrivent et le pollen lui aussi fait son grand retour... Voici quelques conseils pour traverser cette période le plus sereinement possible.

L’allergie s’explique par de nombreux facteurs. Il existe tout d’abord une dimension familiale : un enfant né de deux parents allergiques à 70 % de risques de devenir allergique. Il y a par ailleurs une dimension environnementale très importante, qui tient notamment à la transformation de notre mode de vie. Nous vivons désormais majoritairement en ville.

Dans les services de l’automobile, il existe certains produits utilisés pouvant être très allergènes comme la peinture à base d’isocyanates, les huiles de coupe ou encore certaines pièces de voiture contenant du nickel, du cobalt et du chrome.

La meilleure prévention reste d’éviter le contact. C’est pourquoi, pour les allergies professionnelles, il est important de porter les équipements de protection individuelle (EPI) à chaque risque d’exposition et aérer régulièrement les espaces de travail.

A la maison, afin de limiter la prolifération des allergènes, et notamment des acariens ou des moisissures, et des composés organiques volatils, il est conseillé de supprimer tapis et moquettes, et de laver les draps à 60 °C toutes les semaines.

Il est également conseillé de ne pas aller courir lors d’un pic de pollution.

En cas d’allergies :

Se faire dépister le plus tôt possible. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est important d’aller rapidement voir un allergologue. Dans les cas les plus simples, des médicaments existent tels que les antihistaminiques, des gouttes dans les yeux ou le nez, etc.

Bon à savoir :

L’air intérieur est entre 5 et 7 fois plus pollué que l’air extérieur en raison des nombreux composés organiques volatils présents. Il est donc essentiel d’aérer les pièces dans lesquelles on vit !