Logo Facebook
#TOUTROULE, l'espace prévention et solidarité pour les professionnels de l'automobile.

En route pour le Dry January !

Publié le 29.12.21

Depuis quelques années le Dry January (« janvier sobre ») fait de plus en plus parler de lui. En quoi consiste ce défi, quels sont ses bénéfices et comment le relever de façon efficace ?

Le Dry January ou « Défi de janvier » est une campagne lancée en 2013 par une association britannique afin d'encourager les participants à faire un point sur leur relation avec l’alcool et à mieux contrôler leur consommation. C’est aujourd’hui un mouvement international.

COMMENT FONCTIONNE LE DRY JANUARY ET QUELS SONT SES BÉNÉFICES ?

Le principe est simple : pas d’alcool pendant tout le mois de janvier… Pour organiser l’apéritif ou le dîner pendant ce moi du défi de janvier des alternatives gouteuses, bonne pour la santé et peu chères existent ici !

Selon une étude*, les raisons qui poussent les Français à relever le défi sont : la détox post fêtes de fin d’année (42 %), pour perdre du poids (38 %) ou évaluer sa dépendance à l’alcool (25 %).

Les effets bénéfiques sont parfois quasiment immédiats : une meilleure qualité de la peau (fraîche et belle), un sommeil amélioré qui permet d’être plus en forme, une perte de poids, une économie d’argent et surtout un sentiment de fierté d’avoir relevé le défi !

Même les personnes qui n'ont pas pu parvenir à une abstinence complète, mais qui ont réduit leur consommation, ont ressenti des effets bénéfiques sur leur santé.

COMMENT RELEVER LE DÉFI ?**

N’hésitez pas à relever le défi à plusieurs pour vous motiver en groupe et à suivre le #LeDéfiDeJanvier où vous retrouverez des conseils d’autres participants.

Vous pouvez également télécharger l’application « Try Dry » qui contient des astuces, des notifications pleines de motivation et vous permet de suivre de manière individualisée les bénéfices économiques et sanitaires de ce break !

IRP AUTO Solidarité-Prévention vous accompagne sur ces sujets. Retrouvez toutes les actions à votre disposition en vous connectant sur votre compte.

** Étude Omnibus de janvier 2021.

** Pour les personnes habituées à une forte consommation ou avec un risque de dépendance, il est recommandé de consulter un médecin.